PARRAINS ET INERVENANTS
//////////////////////////////////////////////////////////
voir nos videos & photos
INTERVENANTS
 
Ils sont venus, viennent et viendront en fonction de leurs disponibilités :

Marcel Beaulieu scénariste d’origine quéqécoise, Marcel Beaulieu œuvre dans le monde du cinéma depuis 35 ans. Il a écrit ou co-écrit plus de quatre-vingt œuvres, majoritairement pour le cinéma (« Marquise »,). L’ensemble des films qu’il a co-scénarisé ont été couronnés de plus de 200 prix nationaux ou internationaux, dont un Golden Globe pour « Farinelli ». Son parcours atypique l’a conduit à scénariser ou à donner des ateliers d’écriture aux quatre coins du monde, de Yaoudé à Alger… en passant par le Burkina Faso, le Mali, la Belgique, la Suisse, puis de l’Inde au Congo Brazzaville.
Hassan Legzouli réalisateur, scénariste, il a réalisé plusieurs courts et longs métrages –Le Veau d’Or (2012), Ten’ja (2004), Quand le soleil fait tomber les moineaux (1999)- primés dans différents festivals (Locarno, Tribeca, Amiens, Marrakech, etc.). Il intervient régulièrement comme co-scénariste. Il a participé plusieurs fois comme intervenant aux Ateliers d’écriture Dreamago en Suisse. Il enseigne le cinéma et anime des ateliers de réalisation et d’écriture pour le CRAV de Lille, dont il est aussi un expert.
Danièle J. Suissa scénariste et metteur en scène cinéma –Pocahantas, The Morning Man- et théâtre –une trentaine de pièces du répertoire classique international-, réalisatrice et productrice télévision aux USA et au Canada –une vingtaine de films- ; elle a été professeur et intervenante cinéma à UCLA, au Canadian Film Institute, à The Los Angeles Film School, USC, ainsi qu’au Red Sea Institute of Cinematic Art RSICA, Jordanie. Elle intervient également à l’Ecole Supérieure des Arts Visuels (ESAV) de Marrakech.
Alain Layrac diplômé de l'Université de Paris I, DEA Cinéma; scénariste, il a co-écrit avec Christophe Barratier, Laurent Dussaux, Bruno Chiche, Jean-Pierre Améris, Gérard Krawczyk et Pavel Lounguine. Il a également collaboré à l'écriture de séries et de téléfilms pour la télévision. Il a enseigné le scénario de l'Université de Paris I, a été consultant pour éQuinoxe et Directeur de l'Atelier Scénario à la Femis. Il est actuellement scénariste sur plusieurs projets de longs métrages en développement et Directeur d’écriture au Conservatoire Européen d'Écriture Audiovisuelle.
Abdelkrim Bahloul réalisateur, scénariste. Il a co-écrit avec les cinéastes Rachid Bouchareb et Yann Piquer en France et avec Belkacem Hadjadj et Bachir Derraïs en Algérie. Il est l’auteur-réalisateur de six longs métrages, dont « le thé à la menthe » et « le Soleil assassiné », sélectionnés respectivement aux festivals de Cannes et de Venise. Son dernier film « Le voyage à Alger » a obtenu de nombreuses récompenses, dont : Festival de Namur (Belgique), Fespaco (Ouagadougou), Festival de Khouribga (Maroc). Il est actuellement en développement de son prochain long métrage « Le tombeau de la Chrétienne ». Également comédien, il a joué dans une trentaine de films ou téléfilms.
Louis Gardel a publié dix romans, dont Fort Saganne (grand prix du roman de l’Académie française), L’Aurore des biens-aimés (sur la jeunesse de Soliman le Magnifique, grand prix France Télévisions), La Baie d’Alger (prix Méditerranée). Il a écrit ou coécrit, comme scénariste, une quinzaine de films et de téléfilms dont Fort Saganne d’Alain Corneau (avec Gérard Depardieu, Philippe Noiret, Sophie Marceau, Catherine Deneuve), Nocturne indien d’Alain Corneau, Indochine de Régis Wargnier (oscar du meilleur film étranger), Princesse Marie de Benoît Jacquot, (avec Catherine Deneuve, sur Sigmund Freud et la princesse Marie Bonaparte). Il est également éditeur aux Editions du Seuil et membre du jury du prix Renaudot.
Ridha Behi docteur en sociologie, s’est formé au cinéma avec Jean Rouch. Il se fait remarquer par un film aux accents provocateurs: "Seuils interdits". En 1975, il produit et réalise "Soleil des Hyènes" qui est sélectionné à la quinzaine des réalisateurs (Cannes 1977) et obtient de nombreux prix. De 1977 à 1980, il distribue plusieurs films en France dont "Ceddo" de Sembène Ousmane et "Alexandrie pourquoi" de Youssef Chahine. Ses longs métrages: "Soleil des Hyènes" (1975), "Les anges" (1983), "Champagne amer" (1986), "Les hirondelles ne meurent pas à Jérusalem" (1994), "La boite magique" (2002) ont été largement primés. Son dernier film Always Brando (Dima Brando) a reçu au 5ème Festival d'Abu Dhabi le Prix du Meilleur Producteur du Monde arabe pour Ziad Hamzeh et lui. Ridha Behi est enseignant en réalisation à l'ESAC (Gammarth).
Marinella Banfi anciennement productrice et distributrice de Nanni Moretti, productrice du film « Les nuits fauves » de Cyrill Collard, et de nombreux autres films, elle a abandonné la production pour se consacrer à l’écriture et à la transmission. Elle collaboré à l’écriture de plusieurs scénarios de fiction et a écrit un documentaire réalisé par Simon Brook, « Indian summer » co-produit par arte France. Elle a également été intervenante dans des ateliers d’écriture organisés avec l’appui de la Region Lazzio en Italie.
Magali Négroni diplômée de l’Université de Paris VIII, DEA Cinéma ; elle est consultante et co-scénariste de films cinématographiques et télévisuels, fictions et documentaires, experte auprès de la Présidente de la Commission Cinéma du Monde, et parallèlement Professeur cinéma à l’Université Paris VIII, Intervenante aux Lab d’écriture Meditalents et Med Film Factory. Dernièrement, elle a co-écrit et produit « Les Jours d'avant » de Karim Moussaoui, co-écrit « Hedi » de Mohamed Ben Attia, deux fois primé à Berlin, a été consultante sur « Le fils de Saul » de Laszlo Nemes, « Corps étranger » de Raja Amari, sélectionné à Toronto, « Mare Nostrum » de Rana Kazkaz ...,
Virginie Legeay diplômée de La Fémis et de l’Université Columbia ; elle a été l’assistante de Jean-Claude Brissea et a été et est co-scénariste de films de nombreux metteurs en scène renommés –Franco Lolli, Thibault de Chateauvieux, Emmanule Salinger, etc.-, tout en étant comédienne et professeur de scénario à la Faculté de Lille ; elle a co-scénarisé et produit Les Jours d’avant, moyen-métrage de Karim Moussaoui, Prix du Meilleur court métrage aux Festivals d’Oran, de Cordoue et de Fameck, Grand Prix du Jury au FIFF de Namur 2013, aux Premiers Plans d’Angers 2014, Mention Spéciale du Jury au Festival de Clermont-Ferrand 2014…
Yves Ulmann après avoir commencé sa carrière de scénariste avec Claude Sautet comme collaborateur au scénario, il a continué d’intervenir comme consultant et co-scénariste sur de nombreux films développés par des réalisateurs aux genres et écritures différentes (Jérome Bonnell, Diane Kurys, Brigitte Rouan, Philippe Aractingi, Louis-Do de Lenquesaing, etc.) ; en parallèle, il a été intervenant aux Ateliers Moonstone et chargé de cours à La Femis.
Malika Laichour-Romane

 scénariste algérienne, diplômée d’études supérieurs de Cinéma et d’Audiovisuel à Paris (Universités Paris I et Paris III). En l’an 2000 elle crée sa maison de production Rive Blanche. Avec sa structure, elle réalise en indépendante des films au travers desquels elle explore et apporte son regard sur l’âme de l’Algérie : ainsi, après « Elles pour mémoire » sur les femmes algériennes, « Vert, Blanc, Rouge, Histoire(s) du drapeau national », elle a réalisé le film « Khawa – L’aide européenne à l’indépendance algérienne ». Parallèlement à ses activités de réalisatrice et productrice, elle écrit sur le cinéma dans de nombreux journaux et est membre de jurys de festivals de cinéma. Malika Laichour-Romane est actuellement Doctorante à l’Institut National de l’Histoire de l’Art (INHA, Sorbonne Paris) sur le sujet « Les archives filmées de la guerre d’Algérie : le troisième front ». Passionnée de cinéma comme outil culturel et de transmission, elle participe comme intervenante à des Atelier d’écriture de scénarios.


Tahar Boukella

 romancier et scénariste algérien. En tant que romancier, il a écrit « Adel s’emmêle » (SNED, 1986), « Mimouna » (Ed. Laphomic, 1988), « Les années de sang » (1996), « L’envoyé » (2001). En tant que scénariste, il a écrit « L’absent » (TV), « El Manara » réalisé par Belkacem Hadjadj, « La place », comédie musicale de D. Ouzid, « Les années de sang », actuellement en préparation et « Carmen Raï » en cours de réécriture. Il est Président du FDATIC, la Commission d’avances sur recettes algérienne.


François Lunel diplômé de l’Université Paris VIII, section cinéma, il est parti à Sarajevo en 1993, pendant le siège, où il y a réalisé, « Jours tranquilles à Sarajevo », sélectionné à Cannes en 2002, et « La Promenade inopinée ». Puis, il a réalisé « Brouillon d’un rêve », un documentaire sur la vie de Sonny Simmons, « L'Apparition de la Joconde » (2007) et « Chez Léon coiffure» (2008) sorti en avril 2012 au cinéma. En 2016, il a tourné à Sarajevo son cinquième long-métrage de fiction « Quand la nuit noire ».

Romancier, il a écrit le roman « Keremma » édité par Riveneuve.

Il encadre des ateliers de réalisation et d’écriture à la Fémis, et Méditalents.